Violences physiques

ANIMATION

Le père, chef de famille a-t-il tous les droits pour décider du sort de ses enfants, surtout celle de la petite fille ? Et leur affliger les violences physiques (coups et blessures) au cas où cette dernière refuse de se marier à un homme plus âgé qu’elle ?

INFORMATIONS
Rien ne justifie la violence sous toutes ses formes à l’égard d’une personne (qu’elle soit femme ou homme, fille ou garçon). Les violences à l’égard des femmes et des filles sont diverses et sont exercées dans tous les milieux où la femme est présente. Les violences causent beaucoup de dégâts dans la vie des femmes et des filles : la perte de l’estime de soi, la perte de la confiance en soi, la dégradation de la santé, l’éducation des enfants, la non contribution de la femme et de la fille à la vie communautaire et national.

POINT A RELEVER SUR L’IMAGE On voit un homme (le père) en train de battre une petite fille. Une femme (la mère) en genoux en train d’implorer la pitié de l’homme violent. On remarque également un petit garçon horrifié avec les deux mains sur la tête et une autre femme en train de demander si l’attitude de l’homme était normale ?

A RETENIR
Les femmes et les filles tout au long de leur vie sont harcelées et subissent des violences de toutes sortes (physiques, psychologiques, économiques, sexuelles) dont les mariages précoces.
Une personne informée d’une quelconque violence à l’égard d’une autre personne, en l’occurrence des filles doit oser en parler autour de lui/d’elle pour les dénoncer et briser le silence autour des préjugés liés à la violence domestique.

Categories :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Évènements à venir

Articles recents